Prise de rendez-vous en ligne sur Crenolibre.fr

La Médecine Traditionnelle Chinoise

La Médecine Traditionnelle Chinoise (appelée aussi MTC) désigne le système médical particulier pratiqué depuis 3000 ans avant Jésus-Christ en Chine et dans certains pays d'Asie (le Japon, la Corée, le Vietnam). Cette médecine était connue bien avant l'écriture et faisait partie de la tradition orale (Nei) avant de faire artie de la transmission écrite (Wai).

Elle a été reconnue par l’Organisation Mondiale de la Santé.

En Chine, la Médecine Traditionnelle Chinoise représente 40% de tous les soins de santé administrés (c'est une médecine qui est officielle et enseignée à l'Université) et aujourd'hui, elle soigne toujours un patient sur dix dans le monde.

Medecine chinoise2

Médecine chinoise et médecine occidentale

La médecine occidentale se base sur l'étude de la maladie et de ses symptômes. Grâce à de nombreux moyens de diagnostics, de plus en plus performants, elle permet de détecter la maladie et d'agir sur elle. Le but de la médecine conventionnelle est l'élimination des symptômes, de la maladie vue comme une force externe. C’est une médecine dont le grand intérêt réside dans la réparation, l’urgence, l’aigu, le symptomatique. Elle traite la maladie avant de traiter la personne.

La médecine traditionnelle chinoise est un système complet basé sur des conceptions étrangères à la médecine occidentale. C'est totalement un autre univers : la médecine traditionnelle et la vie ne font qu'un.  Elle est née de la vision taoïste qui recherche l’harmonie, l’équilibre, le juste milieu, qui vise à renforcer ce qui est précieux plutôt que d’aller contre ce qui va mal.

La médecine traditionnelle chinoise considère la vie en mouvement et s'est construite en observant les vivants au lieu de disséquer les morts. Pour elle, tout être vivant reste lié à son environnement et aux autres formes de vie. L'être humain y est bien plus que la simple addition de ses organes : l'homme est perçu dans sa globalité.

L'élimination des symptômes n'est pas le but fondamental du traitement en médecine traditionnelle chinoise : l'objectif recherché est de restaurer la fonction et la physiologie qui élimineront les symptômes. 

Il s'agit d'une médecine préventive, car elle intervient souvent dès les premiers dérèglements identifiés, qui sont les prémices de la maladie ; c'est-à-dire avant même que les symptômes de la maladie se manifestent et deviennent une entité clinique ou pathologique.

 

Laquelle est la plus performante ?

La question ne se pose pas en ce sens car il ne s'agit pas d'opposer médecine moderne et médecine traditionnelle. Je dirais plutôt qu'elles sont complémentaires.

Ainsi, par exemple, si vous avez un arrêt cardiaque, c’est la médecine occidentale qui vous sauvera la vie. Mais la médecine chinoise aurait pu vous éviter d’avoir cette crise cardiaque ou d’en avoir une autre. La médecine occidentale est meilleure pour les maladies organiques, palpables, mesurables, la médecine chinoise est meilleure pour les maladies fonctionnelles qui n’ont pas d’explication selon la science moderne (car ses moyens sont limités à l’observation physique).

Un autre exemple, si vous êtes diabétique insulino-dépendant, la médecine moderne, donne de l’insuline, ce qui empêche le coma diabétique et la mort. Encore une fois, elle vous sauve la vie. La médecine chinoise ne peut pas faire cela, mais peut permettre de prendre moins d’insuline et donc de combattre à long terme les multiples effets secondaires de cette substance et donc de prolonger la vie de la personne malade et lui donner un meilleur confort de vie.

 

La place de l'homme

La pensée chinoise place l'homme au centre, entre Ciel et Terre. Il reçoit constamment les énergies célestes et terrestres.

Les énergies l'animent et activent son corps, ses émotions et son esprit. L'homme peut aussi activer, transformer et conserver les énergies en vivant en conscience et harmonie avec ce qui l'entoure.

Tout dans le monde est représenté dans le corps humain et l'homme doit vivre en accord avec son environnement. 

"L'homme libre avance droit devant lui; il n'hésite pas, ne regarde pas en arrière, car il sait qu'il n'y a rien dans le passé ni rien dans l'avenir puisse porter atteinte à sa liberté..." (A. Watts, 1940 et 1968).

 

Une thérapeutique naturelle complémentaire

Boudha

La médecine traditionnelle chinoise offre une thérapeutique naturelle, efficace et sans effet secondaire. C'est une science, mais aussi et surtout une sagesse, qui apporte santé physique et morale.

En médecine traditionnelle chinoise, on ne cherche pas seulement à lutter contre un symptôme particulier, mais à rétablir un équilibre d'ensemble, une harmonie et à traiter les causes profondes de la maladie. La prévention des maladies tient donc une place importante dans cette discipline.

Depuis plusieurs années, des hôpitaux français commencent à introduire des soins en médecine chinoise en compléments des traitements allopathiques : La Pitié Salpêtrière à Paris ou encore la clinique du Parc à Lyon.